Recherche 2 comédiens hommes pour une lecture - PARIS

#12644 - Par Information Partagée le : - Publiée le :

Expire le :
27/02/2015
Critères demandés :
Homme, comédien, age compris entre 18 et 99 ans

Recherche 2 comédiens hommes :

1 comédien âgé de 16 à 25 ans

- 1 comédien âgé de 30 à 40 ans, disponibles pour une lecture le lundi 23 MARS 2015 à la Maison des Auteurs de la SACD.

Rémunération au tarif syndical cachet : répétition et représentation 

Mise en voix d'Eugen Jebeleanu d'Ogres de Yann Verburgh -
Texte Lauréat de l'aide à l'écriture de l'association Beaumarchais-SACD en juillet 2014 et Lauréat de la Commission nationale d'Aide à la création des textes dramatiques du CNT en novembre 2014, dans la catégorie littérature dramatique, avec le soutien de la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon – Centre national des écritures du spectacle. 



Ogres propose un voyage au cœur de l’homophobie, aujourd'hui dans le monde. De la France à la Russie, de l'Ouganda à l'Iran – en passant par la Bulgarie, l'Afrique du Sud, le Cameroun, la Grèce, le Brésil, la Roumanie, la Corée du Sud, les Pays-Bas – ce texte dresse un état des lieux d'une discrimination qui exclut socialement, qui tue directement ou indirectement, qui existe sous toutes sortes de formes et dont toutes les formes provoquent douleurs et souffrances. Ogres débute avec l'agression de Benjamin, torturé et laissé pour mort dans un bois de Normandie. La scène nous est racontée, comme une caméra embarquée, au travers du regard de l'un de ses agresseurs. On suit comme un fil rouge, entre les cas traités, l'histoire de Benjamin, jusqu'au procès qui condamne ses agresseurs. Le long de ce chemin, il est accompagné par Yoan, jeune militant LGBT qui lui apporte soutien et écoute. Au total, 28 scènes et 14 destinations où se confrontent les points de vue, celui des victimes, celui des agresseurs, celui des familles, celui des témoins d'une violence insoutenable. Au milieu de l’horreur, de la torture et de l'incohérence, sous la croûte des plaies, ce qui n'est jamais éradiqué, tué ou étouffé, c'est l'amour – celui d'Eshan et d'Ali, condamnés à mort en Iran – c'est l'espoir – celui de Tara, jeune Ougandaise en procédure de demande d'asile aux Pays-Bas – c'est le courage – celui de Luka, lycéen russe de la ville de Sotchi. 


Candidature à adresser à a******@nawak.com (motivation-CV-photo-démo) - audition à Paris le samedi 28 février et le dimanche 1er mars.